Mon jardin, source de bien-être

Nos Tendances et Inspirations

Relaxation, réduction des symptômes de la vieillesse, prévention des maladies : les bienfaits d’un jardin et du contact avec la nature ne sont plus à démontrer. Ce n’est pas sans raison que les jardins thérapeutiques fleurissent aux abords des hôpitaux ou des maisons de retraite. Une nouvelle manière de concevoir les jardins que l’on peut reproduire chez soi ! Chez Hespéride, on vous explique comment transformer votre extérieur en une véritable source de bien-être.

 
Un jardin libre

Pratiquer la méditation, se recentrer sur soi, se reconnecter avec la nature : les jardins thérapeutiques peuvent remplir toutes sortes de mission. Avec un dénominateur commun : faire du bien à votre corps comme à votre esprit ! Pour métamorphoser votre extérieur en un lieu de relaxation, la première règle à respecter est de le laisser respirer. Votre jardin est bien plus qu’un aménagement paysager. C’est un endroit vivant qui évolue au fil des saisons. Loin d’être figé, le jardin thérapeutique est propice à la promenade et à la contemplation. En acceptant de le voir changer au gré des conditions climatiques et des cycles de la nature, vous serez davantage en accord avec vous-même. Un apprentissage du lâcher prise en somme… En pratique, oubliez les plantes persistantes souvent moroses et jetez votre dévolu sur les plantes indigènes. Pour assurer une harmonie entre la faune et la flore, souhaitez la bienvenue aux insectes et à une petite faune. Votre moral vous en remerciera !

 
Un jardin où l’on met la main à la patte

Aux côtés du rôle passif qu’on attribue souvent à un jardin thérapeutique, votre extérieur remplit également un rôle interactif qui dynamise votre être. Saviez-vous que l’on attribue au jardinage de nombreuses vertus au premier rang desquelles l’amélioration de la confiance en soi ou la diminution des symptômes de la dépression ? Cela tombe bien, un jardin thérapeutique se doit avant toute chose d’être un jardin naturel. Sans produit phytosanitaire sous la main, place à l’huile de coude ! Désherber, pailler, planter, arroser : autant de menus travaux qui vont feront mettre les deux mains dans la terre et renouer avec le plaisir d’une activité physique. On estime que 45mn de jardinage équivalent à 60mn de jogging. Quand on vous disait que prendre soin de votre jardin revenait à prendre soin de vous… Et pour ceux qui n’ont pas la main verte ? Toutes les bonnes pépinières et jardineries organisent de nombreux ateliers pour apprendre les bons gestes d’entretien au jardin. L’occasion de se découvrir une nouvelle passion !

 
Un jardin qui stimule les sens

Un jardin thérapeutique réussi est un jardin qui flatte vos sens. Pour le plaisir des yeux, on se crée un véritable refuge coloré. Utilisez de grands végétaux pour cacher les vues indésirables. Les fleurs rouges de l’escallonia ou celles plus mauves du lavatera font des merveilles au jardin. Une explosion de couleurs dont vous ne vous lasserez pas. Pour vous évader sans bouger de chez vous, stimulez votre ouïe. C’est fou ce qu’un son délicat peut vous emporter à des milliers de kilomètres au loin. Pensez à planter un peuplier tremble par exemple. Ses feuilles tournent et produisent un léger bruissement fort agréable. Vous pouvez également installer un nichoir à oiseaux et vous délecter de leurs chants gais. Le must-have ? Une petite fontaine qui reproduit le mouvement de l’eau. Un bruit qui n’a pas son pareil pour vous couper du monde, un point c’est tout ! Côté odorat, on convoque des senteurs riches de souvenirs olfactifs. Lavande, romarin, rosier, menthe, origan ou basilic font de magnifiques couvre-sols. En prime, ils passent de la terre à l’assiette en un rien de temps. Tout comme les fleurs comestibles qui au-delà de leur esthétique raffinée ravissent les papilles !

Laisser un commentaire