Jardin zéro déchet

Nos Conseils et Astuces

Tontes de jardin, feuilles mortes, tailles de haies : depuis plusieurs années, la quantité de déchets verts déposés en déchèterie ne cesse d’augmenter. Une situation difficile à gérer qui entraîne des coûts supplémentaires et un accroissement des émissions de gaz à effet de serre. Avec un peu de bonne volonté et quelques gestes simples à adopter au jardin, cet état de fait pourrait s’inverser. Chez Hespéride, on vous invite à suivre toutes nos astuces pour réduire ou revaloriser les déchets végétaux de votre jardin !

 

 

Prendre soin de sa pelouse durablement

 

Bien choisir son gazon pour réduire ses déchets de tonte : saviez-vous que le choix d’une espèce de gazon plutôt qu’une autre pouvait vous faire gagner jusqu’à une tonte sur deux ? Pour espacer les temps de tonte, jetez votre dévolu sur des variétés de gazon à pousse lente. Le ray-grass anglais ou le chiendent pied-de-poule se tondent avec parcimonie tout en vous garantissant un tapis vert au gré des saisons.

 

Pratiquer la tonte haute : peu plébiscitée par les amateurs de jardinage, la tonte haute à 8 cm (plutôt qu’à 3 ou à 4) a pourtant de nombreuses vertus. Les racines ont la possibilité de se développer en profondeur, ce qui permet à l’herbe de mieux résister à la sécheresse. En maintenant de l’ombre en permanence, une pelouse haute ralentit la germination et évite la prolifération des mauvaises herbes. En prime ? Une herbe bien verte qui favorise la pollinisation.

 

Adopter le mulching : technique de tonte, le mulching consiste à broyer finement l’herbe sans ramassage. Finement coupée et laissée sur place, l’herbe se décompose naturellement, apportant au sol davantage de nutriments. Elle se pratique à l’aide d’un kit disponible dans toutes les bonnes jardineries près de chez vous, à installer directement sur votre tondeuse. Malin !

 

Et l’éco-pâturage alors ? : de plus en plus en vogue dans les régions rurales, l’éco-pâturage gagne à être connu et développé sur l’ensemble du territoire national. Il consiste à confier l’entretien des espaces pelousés aux bons soins des chèvres ou des moutons. Certains agriculteurs prêtent leurs compagnons à quatre pattes pour l’occasion. Renseignez-vous !

 

 

Réduire le gaspillage d’eau par tous les moyens

 

Recycler ses eaux grises : les eaux grises sont les eaux peu utilisées qui proviennent de votre foyer. Faire la vaisselle, rincer ses fruits et légumes ou donner le bain à votre bébé génèrent des eaux qui peuvent encore servir à condition de savoir comment les réutiliser. Au jardin, les eaux grises abreuvent les arbres, arbustes, massifs de fleurs et pelouses. Une habile manière de préserver une denrée précieuse, notamment en période estivale.
Récupérer les eaux de pluie : selon la région où l’on vit, on estime qu’il est possible de récupérer plusieurs centaines de litres d’eaux de pluie par an. Un chiffre considérable qui fait réfléchir sur la nécessité supposée d’utiliser de l’eau propre pour arroser son jardin ou son potager. Les techniques de récupération sont aussi diverses que variées, depuis le bac de collecte sous la gouttière jusqu’à la cuve enterrée. À vous de choisir !
Pailler son jardin : on ne le répétera jamais assez, pailler le sol de son jardin ou de son potager permet de retenir l’humidité et, par voie de conséquence, de réduire vos besoins en arrosage. Notre conseil ? Disposez un épais tapis de feuilles mortes, de compost ou de tontes de gazon sur vos cultures pour nourrir le sol et éviter l’évaporation de l’eau.

 

 

Revaloriser les déchets du jardin

 

Adopter le réflexe du compostage : épluchures, papiers, cartons, feuilles mortes…, autant de déchets domestiques que le compostage transforme miraculeusement en un aliment riche en nutriments à utiliser au jardin. Exit les sacs poubelle ! On installe un bac à compost et on s’y tient ! Au bout de quelques semaines, mélangez un tiers du compost obtenu à deux tiers de terre. Voilà un terreau riche en nutriments pour réaliser vos semis ou plantations en jardinières ou en pleine terre.
Broyer ses tailles de haies : sachez que les petits volumes de tailles de haies peuvent être directement broyés à l’aide de votre tondeuse thermique. Le produit obtenu fait un excellent paillage. Pour limiter ces déchets, veillez à choisir des haies adaptées à votre espace et à hauteur limitée pour réduire le nombre de coupes.
Laisser libre cours à votre créativité : avec un peu d’imagination, les branchages trouvent facilement une seconde vie à l’extérieur, comme à l’intérieur. Côté fonctionnalité, les résidus d’élagage d’arbres peuvent donner naissance à de belles bûches pour se chauffer. Si vous ne possédez pas de cheminée vous-même, pensez à en faire profiter vos voisins. Les branches les plus fines trouvent aussi leur utilité en tant que tuteurs au potager ou pour vos plantes grimpantes. Côté décoration, les idées ne manquent pas non plus. Bordures, murs de branches, tressage ornemental, objets décoratifs : Internet regorge de tutoriels pour upcycler les déchets végétaux tout en mettant en valeur votre jardin.

 

 

Après l’effort, le réconfort ! On s’installe bien confortablement autour de l’un des produits de la sélection Hespéride pour contempler son jardin zéro déchet.

 

Salon de jardin Polynésia Havane 499€

Salon de jardin Polynésia Havane 499€

Table basse de jardin rectangulaire Embruns Effet bois macadamia 249€

Table basse de jardin rectangulaire Embruns Effet bois macadamia 249€

Parasol droit Tinaei Bordeaux 119€

Parasol droit Tinaei Bordeaux 119€

Laisser un commentaire